Le professeur

Bernard PONCET

En Asie, la connaissance véritable passe par l’expérimentation et donc la pratique personnelle ou le corps et l’esprit sont indissociables. Mon cheminement m’a amené à expérimenter certaines choses à travers les arts martiaux internes et externes et d’autres techniques énergétiques en lien avec la santé comme la médecine traditionnelle orientale sino-vietnamienne, le qigong, le massage chinois « Daoyin Fagong » qui s’appuient sur la mobilisation de l’énergie, la connaissance des méridiens et des points d’acupuncture.

fagong 700

Ces techniques énergétiques avec ou sans contact sont assez communément utilisées en Asie pour équilibrer les énergies.

20140131 qigong thailand

Stage de fin de cycle de formation de professeur de qigong de la FEQGAE (école du Centre Tao) en Thaïlande, en janvier 2014.

Je poursuis le chemin avec la découverte et la pratique d’autres techniques ou approches pour développer l’harmonisation des différents corps principaux (physique, émotionnel, mental et spirituel) dans l’objectif de rendre durable les différentes expériences de vacuité ou d’illumination que chacun peut vivre, sous des formes différentes. J’ai donc entamé voilà un an une formation pratique en soins égyptiens et esséniens (similaire au Reiki, mais avec l’utilisation des huiles essentielles) et fait mes premiers pas dans la nourriture pranique, méthode connue par les maîtres taoïstes et yogis. J’ai également abordé de manière plus ou moins poussée les techniques et enseignements transmis par Yann LipnickSerge Boutboul, Luc Bodin et Mantak Chiak, grand maître de qigong aux enseignements ésotériques pour le moins (c’est un précurseur et un avant-gardiste dans son domaine).

Laisser un commentaire