Parfums de France

Le Viêtnam propose une multitude de plats aux saveurs typiques et d’une grande simplicité. La présence des français à l’époque de l’Indochine française (1862 -1954) a favorisé l’adoption de certains mots dans le parlé vietnamien et de certains ingrédients dans leur cuisine comme la baguette de pain, les tomates, les carottes, les pommes de terre, le pâté, l’omelette, le lait, le café, les croissants, le yaourt, etc.

La baguette de pain (bánh mì) permet ainsi de préparer des sandwich au bœuf à la citronnelle (bánh mì thịt bò sả) ou à l’omelette (bánh mì trứng ôp lêt). Le steak frite (khoai tây chiên bít tết) se retrouve visité avec de nouveaux ingrédients et une préparation différente. Le vin reste une boisson de luxe. Les sodas et bières (bia) ont la préférence des vietnamiens.

phan-bo-bit-tet 500

On retrouve les mots bít tết (beefsteak), cà phê (café), cà rốt (carotte), ôp lêt (omelette). La fameuse soupe phở serait la contraction du célèbre « pot-au-feu ». Les vestiges d’un passé qui remonte à plus de 60 ans …